Rencontre autour du livre de « C’est pour la bonne cause, les désillusions du travail associatif »

Le 23 octobre à 17h au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 Paris

Avec l’auteur Simon Cottin-Marx et des travailleuses et travailleurs du secteur associatif

Le syndicat ASSO-Solidaires organise une rencontre autour du livre  « C’est pour la bonne cause, les désillusions du travail associatif » 
« Quand les associations oublient de mettre en pratique les valeurs qu’elles défendent avec leurs propres employés… Un véritable mythe entoure les associations. Elles sont le creuset de la démocratie, de l’engagement citoyen, désintéressé et collectif. Avec leurs 1,8 million de salariés, elles constituent aussi un véritable monde du travail qui attire chaque année des centaines de milliers de salariés et de volontaires animés par l’espoir de « travailler autrement.  L’expérience n’est pas toujours à la hauteur. Car, bien souvent, la pression est forte et le salaire bas… sous prétexte que le poste est motivant et que les employés travaillent pour la bonne cause ! Comment faire pour que le monde du travail associatif tienne ses promesses ? Pour qu’il évite de gâcher les énergies et que l’engagement des salariés (et des bénévoles) ne se transforme pas en espoirs déçus ? Comment faire pour que ces organisations qui veulent changer le monde soient d’abord attentives à leurs propres employés ? S’appuyant sur une large enquête, l’auteur montre l’importance de comprendre la spécificité de ces « entreprises associatives », et de penser la signification du travail dans cet univers particulier. »

Lors de cette rencontre, nous échangerons sur les questions spécifiques liées au travail associatif et discuterons des moyens de lutte pour les travailleurs et travailleuses du secteur. 

L’événement Facebook est disponible ici : https://fb.me/e/1MWgSEaWO

Le 5 octobre, en grève pour la dignité des travailleur-ses de l’associatif

A la suite de l’intersyndicale CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL, le syndicat ASSO-Solidaires appelle les salarié·es du secteur associatif à rejoindre la grève interprofessionnelle du mardi 5 octobre 2021.

Nous reprenons à notre compte les revendications de l’intersyndicale :

  • L’augmentation des salaires,
  • L’abandon définitif des contre-réformes des retraites et de l’assurance chômage, 
  • Un vrai travail avec un vrai salaire pour toutes et tous et l’égalité professionnelle femmes/hommes ;
  • La conditionnalité des aides publiques selon des normes sociales et environnementales permettant de préserver et de créer des emplois ;
  • L’arrêt des licenciements et la fin des dérogations au Code du travail et garanties collectives. 
  • Un coup d’arrêt à la précarisation de l’emploi et à la précarité des jeunes en formation et une réforme ambitieuse des bourses ;
  • La fin des fermetures de services, des suppressions d’emplois, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique et le renforcement de leurs moyens ;
  • Le rétablissement de tous les droits et libertés pour la jeunesse comme pour le monde du travail.

Le communiqué intersyndical du 30 août 2021 est disponible ici : https://solidaires.org/Journee-de-greve-interprofessionnelle