admin

Mobilisation des salarié.é.s de l’association MANA contre la « dictathune » du groupe SOS

Mobilisation des salarié.é.s de l’association MANA contre la « dictathune » du groupe SOS

Ce qui arrive à Mana et à ses salarié.e.s est le triste exemple de ce qui pourrait arriver à de nombreuses autres associations.

Comme toutes les associations, MANA faisait face depuis quelques années à des difficultés liées entre autre à la mutation des financements publics.

Sans prétendre qu’il n’y ait jamais eu un âge d’or du financement public des associations, il n’en reste pas moins que les subventions de fonctionnement et les aides à l’emploi des années 1990/2000 permettaient aux associations de réaliser leur projet, de se projeter sur le long terme, dans des conditions matérielles et humaines nettement plus favorables qu’aujourd’hui.

Continue reading Mobilisation des salarié.é.s de l’association MANA contre la « dictathune » du groupe SOS

Tou.tes mobilisé.es et uni.es contre le mépris du gouvernement et pour la justice sociale, fiscale et environnementale !

Appel à la grève des travailleur.ses et volontaires associatifs

Un bouillonnement social et environnemental qui fait du bien. Des gilets jaunes contre l’injustice sociale et fiscale, des manifestations inédites contre le changement climatique, des mobilisations féministes, des mouvements anti-racistes et des mouvements de précaires et chômeur.ses: les mobilisations et luttes diverses donnent de la voix aux revendications de justice sociale, fiscale et environnementale !

Continue reading Tou.tes mobilisé.es et uni.es contre le mépris du gouvernement et pour la justice sociale, fiscale et environnementale !

Marchons le 18 décembre pour la liberté et l’égalité des droits !

Le syndicat Asso-Solidaires est signataire de l’appel commun à marcher le 18 décembre pour la liberté et l’égalité des droits !

Marche parisienne le mardi 18 décembre 2018 à 18h

Nous, collectifs de sans-papiers et migrant.e.s, syndicats, associations et Marche des solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée internationale des migrant-e-s.

Nous marcherons toutes et tous ensemble, contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.

Nous marcherons aux flambeaux en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants mort-e-s sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.

Nous marcherons pour en finir avec ces mort-e-s, pour la liberté de circulation et la fermeture des centres de rétention.

Nous marcherons contre l’idée que l’immigration crée du dumping social, pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits.

Nous marcherons pour la ratification par la France de la « convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille » adoptée par l’ONU le 18 décembre 1990 et qui vise à garantir l’égalité de traitement entre travailleurs français et immigrés.

C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C’est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société meilleure et égalitaire.