diapo

Marchons le 18 décembre pour la liberté et l’égalité des droits !

Le syndicat Asso-Solidaires est signataire de l’appel commun à marcher le 18 décembre pour la liberté et l’égalité des droits !

Marche parisienne le mardi 18 décembre 2018 à 18h

Nous, collectifs de sans-papiers et migrant.e.s, syndicats, associations et Marche des solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée internationale des migrant-e-s.

Nous marcherons toutes et tous ensemble, contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.

Nous marcherons aux flambeaux en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants mort-e-s sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.

Nous marcherons pour en finir avec ces mort-e-s, pour la liberté de circulation et la fermeture des centres de rétention.

Nous marcherons contre l’idée que l’immigration crée du dumping social, pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits.

Nous marcherons pour la ratification par la France de la « convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille » adoptée par l’ONU le 18 décembre 1990 et qui vise à garantir l’égalité de traitement entre travailleurs français et immigrés.

C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C’est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société meilleure et égalitaire.

 

Appel au secteur associatif, boycottons le Service National Universel !

Le Gouvernement a annoncé par la voix de Gabriel Attal son intention de lancer le dispositif du Service National Universel (SNU) dès le mois de juin 2019. Le dispositif sera scindé en deux parties : une première partie obligatoire d’un mois à effectuer à l’âge de 16 ans, et une deuxième partie facultative de 3 à 12 mois à effectuer avant l’âge de 25 ans.

Une phase obligatoire et militarisée

La première phase obligatoire dite de « cohésion » a un triple objectif : renforcer la « cohésion sociale », « développer une culture de l’engagement » mais aussi « prendre conscience, des enjeux de la défense et de la sécurité nationale ». Tout cela n’est pas sans rappeler le service militaire suspendu … depuis 1997. Militaires de carrière mais aussi fonctionnaires,  militant.e.s associatifs se relaieront auprès des jeunes pour leur inculquer des connaissances en matière de sécurité ou d’engagement. Comme pour le service militaire, des sanctions sont d’ores et déjà prévues pour les jeunes qui ne feraient pas leur service. L’éducation à la guerre devient ainsi le nouvel eldorado de « l’engagement ».

Continue reading Appel au secteur associatif, boycottons le Service National Universel !

Appel à la grève des travailleur.se.s associatifs LES 30 NOVEMBRE ET 1ER DECEMBRE 2018

Le syndicat ASSO appelle à la grève nationale les 30 novembre et 1er décembre 2018, pour permettre à toutes et tous de se mobiliser contre le racisme et la guerre sociale en France. Mobilisation portée par les héritier.ères de l’immigration coloniale, organisé.e.s dans le collectif Rosa Parks.

Continue reading Appel à la grève des travailleur.se.s associatifs LES 30 NOVEMBRE ET 1ER DECEMBRE 2018