diapo

Face à l’extrême droite, il faut un sursaut démocratique et social

Communiqué commun CGT Organismes sociaux, CGT Educ’pop et les syndicats Solidaires dans l’animation

Télécharger le communiqué en pdf

Le pays est dans une situation historique inquiétante suite aux résultats des élections européennes et à la dissolution de l’Assemblée Nationale.

La CGT Éduc Pop, la FNPOS CGT et l’union syndicale Solidaires, de part leurs histoires et convictions, souhaitent qu’une alternative puisse être portée face au gouvernement d’Emmanuel Macron et au danger du projet raciste, xénophobe, antiféministe, de l’extrême droite du couple Bardella-Le Pen et leurs soutiens !

Notre démocratie est en danger ! Ne nous laissons pas faire : Ni recul social, ni banalisation du racisme et de la xénophobie !

Continue reading Face à l’extrême droite, il faut un sursaut démocratique et social

Ateliers et Chantiers d’Insertion : Faire Front Populaire face aux idées et au programme racistes de l’extrême droite !

Communiqué commun de la commission insertion d’ASSO-Solidaires et de la CGT FNPOS

Les idées et le programme du RN sont hostiles aux salariés et aux précaires. Et absolument incompatibles avec les valeurs des Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI).

Télécharger le communiqué en pdf

Notre République et notre démocratie sont en danger

Jamais nous n’avons été aussi proches du danger que représenterait un gouvernement au programme raciste fondé sur la haine de l’autre et la discrimination au nom d’une idéologie malsaine bâtie sur la préférence nationale.

Le Gouvernement Macron responsable

« Les organisations syndicales alertent depuis des années sur la crise sociale et démocratique qui traverse notre pays. Un politique qui tourne le dos au social et qui crée déclassement, abandon de nos industries et de nos services publics, le passage en force contre la mobilisation historique contre la réforme des retraites, l’absence de perspectives de progrès et la banalisation des thèses racistes, constituent le terreau sur lequel l’extrême droite prospère « 
(Extrait Communiqué de l’intersyndicale CFDT-CGT-UNSA-Solidaires-FSU du 10 juin 2024)

Les valeurs des ACI attaquées

Comment garantir nos fondamentaux :
• Accueil inconditionnel
• Construire ensemble une place pour tous les salariés en parcours, en grande précarité, et les accompagner vers l’emploi
• Autonomie des associations et de leurs projets
Avec ce gouvernement raciste qui discrimine ?

Le pire ennemi du salariat : L’extrême droite est une imposture sociale !

Les députés RN ont voté CONTRE :
▪ L‘augmentation du SMIC
▪ L’indexation des salaires sur l’inflation
▪ La revalorisation des pensions de retraites
▪ La gratuité des cantines scolaires
▪ Le Gel des loyers
▪ La taxation des plus riches
▪ POUR la réduction des droits au chômage

Les organisations syndicales sont indépendantes mais ne sont pas neutres dès lors qu’une politique s’en prend directement au salariat et aux valeurs républicaines. Il faut combattre le projet raciste de l’extrême droite.

Participons aux rassemblements du 15 juin à l’appel de l’intersyndicale dans toute la France !
Mobilisation pour une grève générale reconductible le 20 juin !
Votons pour le front populaire et le progrès social !

Télécharger le communiqué en pdf

Face à l’extrême droite : résistance ! Le secteur associatif doit se mobiliser massivement et dans l’unité

Les résultats des élections européennes ont placé l’extrême droite en tête avec plus de 40% des voix pour les partis du Rassemblement National et de
Reconquête. Cette situation doit nous alarmer et nous mobiliser massivement.

Elle ne doit rien au hasard, mais est le fruit des conséquences des politiques antisociales successives du Gouvernement de Macron, de la montée du racisme et des inégalités sociales, de la répression accrue des mouvements sociaux et d’émancipation.

La crise démocratique qui s’est déjà accentuée en imposant contre le gré des travailleur·euses la retraite à 64 ans et des réformes violentes de l’assurance chômage, est passée à un nouveau stade avec l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale par le président de la République.

Cette dissolution aux sorties des élections européennes offre un boulevard à l’extrême droite et rend possible une prise de pouvoir par le Rassemblement National.

Face à cette situation, le secteur associatif incarne un réel contre-pouvoir et doit se mobiliser contre l’extrême droite partout où c’est possible, s’organiser, lutter ensemble, résister face à cette menace.

Les associations féministes, antiracistes, d’aides aux réfugié·es, LGBTI, d’Education

Populaire, écologistes sont gravement menacées par cette éventualité. Le syndicat ASSO-
Solidaires tient donc à réaffirmer que l’extrême droite est un danger mortel pour les

travailleur·euses, l’écologie, les droits sociaux, les droits des femmes et des personnes LGBTQIA+, les droits des personnes racisées, les associations et pour la démocratie. De nombreuses personnes salariées, adhérentes, usagères de nos associations sont déjà exposées à des risques particuliers face au renforcement de l’extrême-droite, de ses discours et des actes notamment racistes, islamophobes et transphobes.

ASSO-Solidaires appelle les travailleur·euses associatifs à s’organiser sur leurs lieux de travail, à participer aux mobilisations unitaires et à construire le plus largement possible les capacités de réussite d’un mouvement massif de résistance et de construction d’une alternative politique porteuses des valeurs de notre syndicat, notamment anti-racistes, féministes, écologistes, anticapitalistes.

ASSO-Solidaires appelle également les salarié·es des associations à une grève illimitée et reconductible à compter d’aujourd’hui 11 juin, pour pouvoir construire cette mobilisation vitale pour notre avenir, pour répondre à l’urgence sociale et environnementale et pour que les aspirations des travailleuses et des travailleurs soient entendues.

Parmi nos revendications : l’abrogation de la dernière réforme des retraites et de l’assurance-chômage, la défense de nos services publics, l’augmentation des salaires et pensions, l’abrogation de la loi immigration et du contrat d’engagement républicain.

Toutes et tous uni·es et combatif·ves face à la menace de l’extrême droite !