APPEL A LA GREVE DES TRAVAILLEUR.EUSES ASSOCIATIFS.VES TOU.TES DANS LA RUE LE 19 AVRIL 2018

« Il n’y a pas que les associations » : Emmanuel Macron, le 15 avril 2018, sur Mediapart, à propos des mobilisations des travailleurs.euses associatifs.euses contre la loi asile/immigration.

La start-up présidentielle qui, dès ses premiers mois au pouvoir, a mis au chômage et dans la misère des milliers de travailleurs.euses associatifs.ves ne cache même plus aujourd’hui son mépris pour la « société civile » qui s’organise et cherche des alternatives.

De la même manière que le gouvernement ne supporte pas la construction d’une autre société à Notre-Dame-des-Landes, il ne peut pas accepter que les travailleurs.euses associatifs.ves luttent et soient solidaires des migrant.e.s, des sans domicile, des victimes de violence …

Pour le gouvernement, c’est mobilisation et répression générale ! Les travailleurs.euses sont appelé.e.s à s’engager pour le retour à la croissance capitaliste et toutes les résistances seront matées.

Une page se tourne dans l’histoire sociale : l’heure n’est plus à l’émancipation des travailleurs.euses, mais au travail gratuit : journées de solidarité, volontariat, bénévolat …

Le secteur associatif, laboratoire de précarité entre services civiques, auto-entreprenariat, sous-traitance des missions des services publics, est un révélateur des emplois précaires qui attendent tous les autres secteurs si Macron et ses marcheurs continuent leurs avancées destructrices!

Résistons au passage en force gouvernemental pour réduire ce qu’il reste encore d’acquis sociaux, de solidarités et de services publics.

Après qu’ils se soient enorgueillis que « tout ce qui doit être évacué, le sera », ne laissons pas Emmanuel Macron et son gouvernement libéraliser tout ce qui est libéralisable !

Le syndicat ASSO appelle tou.te.s les travailleurs.euses associatifs.ves à s’organiser avec tou.te.s celleux qui luttent pour une société plus juste : cheminot.e.s, enseignant.e.s, postier.e.s, étudiant.e.s, travailleurs.euses des EHPAD et personnel hospitalier, mais aussi avec tou.te.s nos camarades du secteur privé.

Le syndicat ASSO invite tou.te.s les travailleurs.euses associatifs.ves à être solidaires et présent.e.s auprès de tou.te.s celleux qui subissent la violence d’Etat.

Le syndicat ASSO s’engage à contribuer à la convergence de toutes les luttes en cours et naissantes.

Non, Macron, il n’y a pas que les associations. Il y a tou.te.s celleux qui résistent et inventent d’autres formes de vivre ensemble, solidaires.

● Pour des associations au service de l’émancipation

● Contre les partenariats public-privé sur le dos de la solidarité

● Pour la création d’emplois de qualité dans les associations

● Contre la destruction du service public

● Pour des services publics accessibles à tou.te.s

● Contre la loi asile/immigration

Le syndicat ASSO appelle tou.te.s les  travailleurs.euses associatifs.ves, en activité ou au chômage, les volontaires en service civique et les stagiaires à une journée de grève et de  manifestation le jeudi 19 avril 2018

Lien du communiqué officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *