Actus

Tou·te·s en grève et dans la rue les 16-17-18-19-20-21-22 décembre 2019 – grève reconductible.

« Les associations ne sont pas un coût mais une chance. Pour notre pays et pour notre économie. Elles représentent aussi des « coûts évités » pour l’État ». Gabriel Attal, secrétaire d’État. 30 octobre 2019

Et pour cause, si le secteur associatif emploie près de deux millions de travailleur-ses, le salaire de base médian y est 17 % inférieur au reste du secteur privé (marchand). Sans compter que le secteur associatif emploie majoritairement des femmes (67 % des travailleur-ses associatif-ves) et a énormément recours aux contrats à temps partiel (29 % des travailleur-ses associatif-ves ). Ce sont ces femmes, ces jeunes et ces travailleur-ses précaires qui paieront le plus cher la réforme des retraites que préparent Macron, Delevoye et le gouvernement Philippe.

Continue reading Tou·te·s en grève et dans la rue les 16-17-18-19-20-21-22 décembre 2019 – grève reconductible.

Pour un autre avenir ! Tou·te·s en grève et dans la rue le 5 décembre et les jours suivants. Grève reconductible.

La précarité tue.
Et pourtant, le gouvernement nous prépare un avenir de précarité généralisée. A tous les âges de la vie.

• Un système par points qui défavorise encore davantage les plus précaires
Aujourd’hui, dans le secteur privé, la retraite est un pourcentage du salaire de nos 25 meilleures années : environ 50 % de celui ci. A cela peuvent s’ajouter, pour celleux qui peuvent se les payer, les retraites complémentaires qui permettent d’arriver à 75%.
Demain, si la réforme passe, on cumulera des points, qui seront le reflet de l’ensemble de notre carrière : avec des points minimums pour les temps de chômage indemnisés (pas de points sinon) et des points réduits en cas de temps partiel.

Continue reading Pour un autre avenir ! Tou·te·s en grève et dans la rue le 5 décembre et les jours suivants. Grève reconductible.