Revue de presse

ASSO dans la presse, articles relatifs au secteur associatif

Les ex-SoliCités ont toujours besoin de vous!

Après avoir été licenciés pour faute grave entre le 28 février et le 5 mars dernier (6 salariés sur 11 à ce jour), nous avons reçu nos papiers de fin de contrat le 15 mars. Comme si peu de choses sont dans les clous jusqu’au bout, l’attestation Pôle Emploi se révèle non-conforme. Des agences Pôle Emploi l’ont tout de même accepté, d’autres non ; pour ces anciens salariés-ci, c’est un nouveau combat. Plusieurs salariés ont donc envoyé des recommandés, avec copie à l’Inspection du travail. Cette dernière a envoyé une lettre à notre ancien employeur. Mais à ce jour, l’attestation est toujours aussi peu conforme. Bien sûr en attendant, nous ne pouvons pas faire valoir nos droits à l’allocation chômage, une aubaine pour nous qui ne sommes plus payés depuis le 18 janvier, jour où collectivement nous avons exercé notre droit de retrait.

La co-directrice, en arrêt maladie depuis le 14 janvier 2013 et ayant signé le droit de retrait, a été reçue le 21 mars en entretien préalable de licenciement. Rien ou si peu de choses ont été dites au cours de cet entretien, l’un sûrement des plus caricaturaux. Évidemment, l’employeur ne pouvait invoqué l’abandon de poste comme pour les autres salariés licenciés (suite à un droit retrait jugé abusif), puisqu’elle était en arrêt maladie. A noter, une offre d’emploi pour un poste de direction est parue sur le site Birdéo le 20 février, alors qu’aucun des co-directeurs n’était alors licencié…

Le 23 mars 2013, les déléguées du personnel ont eu la surprise de recevoir une convocation au Tribunal d’Instance de Juvisy, pour le 2 avril 2013 à 15h. Objet : demande d’annulation des élections des délégués du personnel, déposée le 15 mars, l’élection datant du 30 octobre 2012 et les DP ayant été licenciées les 4 et 5 mars 2013 ! Après avoir été malmenées voire niées par l’employeur, mais aussi avoir tenté d’honorer au mieux leurs responsabilités, notamment en lançant un droit d’alerte fin novembre 2012 suite au constat d’une grande souffrance au travail, les voilà tout simplement convoquées au Tribunal… Les deux déléguées du personnel ont demandé un report d’audience, au motif d’un délai raisonnablement trop court pour préparer correctement leur défense au vue d’un contentieux complexe, et d’une absence d’urgence, vue qu’elles sont à ce jour licenciées. Elles se sont tout de même rendus au Tribunal, le report a été accepté, la « partie adverse », soit notre ancien président et son avocat, n’ayant même pas daigné se présenter au rendez-vous! Ils avaient envoyé un courrier demandant le renvoi également. Renvoi donc au 16 avril 15h, au Tribunal d’Instance de Juvisy!

Les co-directeurs ont reçu pour leur part leur convocation à l’audience de conciliation, ce sera le 13 mai à 9h, aux Prud’hommes d’Evry.
Nous, anciens salariés de SoliCités, profitons de ce message pour remercier très chaleureusement tous les contributeurs à la caisse de solidarité! Quelle belle et réelle solidarité! Ca fait chaud au coeur, dans ces moments plus que difficiles à vivre, même si la lutte continue!

Effectivement, afin de ne pas ajouter la précarité financière aux difficultés, tant physiques que morales, rencontrées par les salariés de SoliCités, ASSO a mis en place une caisse de solidarité.

Vous pouvez donc toujours nous soutenir, en adressant vos chèques à l’ordre de « Syndicat ASSO (solidarité) », et en les envoyant à Syndicat ASSO, 144 Bd de la Villette, 75019 PARIS (ou via virement sur le compte Paypal en première page du site : syndicat-asso.fr)

Crise sociale à Solicités

La crise sociale à SoliCités perdure : 6 salariés licenciés pour faute grave. Qu’ils soient en CDI, en CDD, délégués du personnel, co-directeur ou chargés de missions, qu’ils aient 5 mois ou 4 ans d’ancienneté, titulaires de leur premier poste ou proches de la retraite, tous sont victimes de méthodes brutales, autoritaires et souvent illégales des dirigeants de SoliCités.

Lire la suite du communiqué

Souffrance au travail, les associations ne sont pas en reste! Les salariés de Solicités en font l’amère expérience

Communiqué du 7 février 2013

A relayer…

L’association de sensibilisation et de formation au Développement durable, Solicités, est ébranlée par une très grave crise sociale.Les 3/4 des salariés ont engagé depuis le 18 janvier 2013 leur droit de retrait.Ils dénoncent des atteintes graves à leur santé et des entraves lourdes dans l’exercice de leurs fonctions…

Lire le communiqué de presse

Afin de ne pas ajouter à la souffrance au travail et aux difficultés de ce conflit, tant physiques que morales, la précarité financière, nous avons décidé la création d’une caisse de solidarité pour aider financièrement nos camarades en lutte.

AFIN DE LES SOUTENIR,
vous pouvez nous adresser vos chèques à l’ordre de « Syndicat ASSO (solidarité) », et les envoyer à Syndicat ASSO, 144 Bd de la Villette, 75 019 PARIS
ou bien faire un virement sécurisé sur le compte Paypal créé à cet effet.